La gastronomie italienne généreuse et accessible

Aujourd’hui, c’est à 10 minutes de chez moi que je vous emmène ! Pour moi, il s’agit très sincèrement de l’un des meilleurs restaurants italiens que j’ai pu faire et j’y retourne souvent !

Ce que j’aime par-dessus tout là-bas, c’est la chaleur que l’on ressent dès que l’on passe la porte : sourire, convivialité, petites attentions… C’est clair ! On n’est pas là pour tirer la tronche.

Cette chaleur et ce soleil, on les retrouve également dans les assiettes. Pour être une habituée des lieux, je dois admettre que cette sensation ne change jamais : couleurs, saveurs, punch… Les assiettes de Gianni, elles vivent, elles évoluent… C’est un chef comme je les aime : le genre de personne qui ne se prend pas pour quelqu’un qu’il n’est pas et qui arrive à se remettre en question.

C’est un restaurant où la bonne humeur règne, où les membres du personnel semblent même être devenus des membres de la famille et où, d’ailleurs, ils travaillent en famille : Papa en cuisine, mère et fils en salle. Tous avec le même sourire qui ne disparait jamais de leur visage. Ils sont la définition même de ce que j’appelle des individus solaires !

 

Et si on parlait de ce que l’on y mange ?!

Le menu que je prends toujours là-bas ? Le JRE !

Juste pour vous faire un mini topo, les JRE cest un collectif de jeunes restaurateurs passionnés par leur métier et la qualité de celui-ci. Parmi ceux-ci, on retrouve par exemple le restaurant Ô de vie, lEnvie, Didier Galet

Il faut aussi savoir que le menu JRE, c’est théoriquement 6 services mais que Gianni, selon son humeur, arrive parfois à vous en préparer 7 ou 8… On est généreux chez les Caruso !

Envie d’un aperçu de ce fameux menu ?

Dans ce menu, j’ai absolument tout aimé mais, comme d’habitude, je vais vous faire part de mes assiettes « coup de cœur ».

Pour commencer le veau piémontais en carpaccio.

Une entrée simple mais réalisée à base de produits du Sud d’excellente qualité et pleine de pep’s , la présence du fenouil apportant une dimension supplémentaire à l’assiette.  

Le genre d’entrée hyper rafraichissante qui fait un bien fou avant d’entamer la suite !

Une autre assiette que j’ai adoré, c’est les tortelloni aux courgettes, menthe et croquant de foie gras poêlé.

Comme vous le savez, je suis une grande gourmande et, je l’avoue, une très grande amatrice de foie gras : poêlé, en terrine, en neige, au torchon… Sous toutes ses formes !

Dans cette assiette, il y avait tout pour me plaire : des textures variées, des gouts francs et assumés et beaucoup de gourmandise. Que demander de plus ? Terminer son assiette en sauçant avec un bon morceau de pain… !

Vous ne serez pas étonnés si je vous dit que j’ai également littéralement craqué pour les pâtes à la truffe ?

Des pâtes fraiches al dente avec une sauce crémée à la truffe dont seul Gianni a le secret, le tout parsemé de truffe fraiche.   

L’assiette crapuleuse à l’état pur !

Ce que j’aime au Lucana c’est que l’on n’y déguste pas une cuisine italienne classique. Nous sommes dans le gastronomique sans pourtant oublier la générosité, aussi bien dans le service que dans les assiettes.

Point de vue prix, on peut totalement dire que le rapport qualité prix est excellent : 37€ pour le 3 services et 65€ pour le JRE dont je vous ai parlé plus tôt.

Alors, on s’y voit quand ?

 

Pour plus d'info, c'est ici !