Feuille et Couperet, Wavre
Feuille et Couperet, Wavre
14 Jul 2017

Liégeoise jusqu’au bout des orteils, il était temps que je sorte un peu plus souvent de mes provinces wallonnes pour découvrir en profondeur les bonnes adresses de la capitale. Raté !

C’est dans le Brabant Wallon, à Wavre que je vous emmène pour ce récit carnivore. Direction Feuille et Couperet, une adresse toute jeune qui, dès le premier coup d’œil à la carte, m’a emballée.

Vég/an/étarien/étaliens, s’abstenir (désolée), c’est une adresse viandeuse de qualité dont je vous parle ici. Promis, je penserai à vous plus tard !

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que je souhaite m’y rendre mais j’ai comme l’impression que quelque chose m’interdisait d’y aller : une fortuite épilation totale de mes cils droits, une mésaventure familiale rocambolesque, un pneu éclaté et un arrosage d’essence sur mes vêtements aussi fortuit que l’épilation de cils… Ça vous parle ?

Après avoir vaincu tout ça, il était temps d’y aller, non ? Même si les horribles travaux du R0, ont tenté de m’en empêcher, je suis fière de moi, le mercredi 12 juillet 2017 à 13h05, j’y étais.

Ok, ok, ce n’est pas une raison valable pour croire que je mérite une médaille…

 

Bref, assez parlé de moi ! Et si je vous parlais aussi du restaurant ?

 

Qu’est-ce que l’on mange ?

 

Vous avez deux choix possibilités : manger à la carte ou opter pour le menu 4 services à 49€.

A la carte, vous retrouverez des assiettes pour les carnivores mais aussi pour ceux qui ne le sont pas vraiment comme les Saint-Jacques écossaises rôties ou leur terrible carpaccio d’entrecôte de bœuf Holstein. Pour l’avoir personnellement gouté, c’est une tuerie.

 

Carpaccio de Boeuf - Feuille et Couperet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une entrée simple mais un produit tellement savoureux qu’il se suffit amplement à lui-même.

 

En ce qui concerne les plats, vous découvrirez quelques suggestions pour les moins carnivores  mais surtout des préparations bien moins sages à base de morceaux exceptionnels de viande : côté à l’os black angus à partager à deux ou le cuberoll Hereford maturé sur lequel j’ai porté mon dévolu : une viande bleue à la cuisson parfaitement maitrisée, un beurre maître d’hôtel comme je n’en avais encore jamais gouté… A découvrir de toute urgence.

Cuberoll Hereford - Feuille et Couperet

 

Pour finir, à vous de voir si vous souhaitez terminer en douceur ou avec un peu de piquant. Alors, pour vous, ce sera un dessert sucré ou du fromage ?

Personnellement, mon cœur s’est dirigé vers le salé. Comment refuser un excellent parmesan ou comté ?

 

Comté et parmesan - feuille et couperet

 

En plus j’ai eu l’immense chance d’être chouchoutée et de recevoir une alliance des deux.

Exit le grand plateau de fromages, une fois encore, ici, on se concentre sur le produit en proposant un seul beau morceau de fromage pour redécouvrir le véritable intérêt de ce met.

 

Point de vue addition, j’ai trouvé les prix justifiés.  Certes, tout un chacun n’a pas forcément le privilège de pouvoir dépenser 27 à 35€ pour un plat de viande au restaurant mais compte tenu de la qualité inouie des produits proposés, je ne trouve pas cela volé, au contraire !

Pour vous donner une petite idée des prix pratiqués comptez pour

une entrée, entre 16.5€ et 19€,

un plat, entre  18€ (le risotto) et 35€,

et pour un dessert, 10€ ou 12.5€ pour l’assiette de parmesan.

 

 

Il ne vous reste plus qu’à juger par vous-même mais je ne vois pas d’obstacle à ce que, comme moi, vous tombiez amoureux de cette précieuse petite adresse tenue par des jeunes archi-motivés !

 

 

Pour plus d'infos, c'est par ici !